Les ventes à l’exportation de la mandarine Orri de Jaffa devraient augmenter de 50%

Les ventes à l’exportation de la mandarine Orri de Jaffa devraient augmenter de 50%

Facile à peler, l’Orri de Jaffa a pour objectif de réduire l’écart de la demande croissante

Tel Aviv – Le « Plants Production & Marketing Board » d’Israël prévoit une augmentation de l’exportation de 50% de la mandarine Orri de Jaffa en 2017. La récolte de ces mandarines si recherchées a commencé à la mi-décembre 2016 (une semaine avant la saison de l’année dernière), et a répondu à la demande croissante pour l’Orri de Jaffa. Le fruit était disponible sur les étalages à Noël.

« Nous avons défini des objectifs ambitieux pour augmenter les volumes d’exportation de l’Orri de Jaffa en 2017, et espérons doubler les exportations du fruit en 2020 », déclare Tal Amit, directeur du secteur des agrumes du « Plants Production & Marketing Board » d’Israël. « Actuellement, les quantités disponibles ne suffisent pas à répondre à la demande. Cette forte demande est due à la remarquable saveur du fruit et à d’autres caractéristiques exceptionnelles, et est évidente face au nombre croissant de marchés pour ce fruit. Nous sommes prêts à distribuer l’Orri de Jaffa dans tous les supermarchés haut de gamme, dans le monde entier. »

On estime que la récolte de cette saison atteindra approximativement 135 000 tonnes, et il est prévu d’atteindre 200 000 tonnes dans un délai de quelques années. (En 2016, la production s’élevait à 90 000 tonnes.)

« Cette augmentation significative de la récolte d’Orri est le résultat direct de l’amélioration de la qualité de la culture, et d’une meilleure protection de la récolte durant son développement », explique Amit.

L’Orri de Jaffa est une mandarine développée par des scientifiques du Centre de recherche Volcani à Bet-Dagan, Israël.

Cette mandarine est facile à peler, présente un minimum de pépins et offre une excellente saveur sucrée et un arôme épicé. L’Orri a une saison extrêmement longue, avec une durée de conservation particulièrement prolongée. Le fruit mûrit durant une période où la majorité des petits agrumes sont en quantité limité sur le marché.

 

L’Orri de Jaffa est exportée dans le monde entier vers 45 destinations. La majorité de la récolte est exportée vers le marché européen (78%). Les pays les plus importants en Europe pour les mandarines Orri sont la France (39%), les Pays-Bas, la Scandinavie et la Russie (7% chacun). Outre l’Europe, 18% du fruit sont envoyés en Amérique du Nord et 4% en Asie-Pacifique.

 

Le « Plant Production & Marketing Board » a été créé en 2004 afin de soutenir les agriculteurs dans leurs efforts pour promouvoir leurs missions agricoles. Le Conseil promeut la marque Jaffa et d’autres marques déposées du secteur des agrumes. Il aide à impulser des projets R&D novateurs, exécute des initiatives de protection centralisées des récoltes, assiste les organisations à se conformer aux normes phytosanitaires et assure les producteurs contre les pertes liées à des conditions météorologiques défavorables.